La vinification, élevage des vins.

Vinification et élevage.

La vinification commence bien avant l’apport des raisins en cuves.
La taille de la vigne est la première étape, très importante, à ne pas négliger.

La sélection des courçons et leurs longueurs sont déterminants pour la charge de raisins souhaitée.
Suivant les années, une vendange en vert est réalisée. Mais la sélection que nous réalisons, lors de la taille, est en général suffisante pour maitriser un faible rendement.

Notre sommes en 2ème année de reconversion en culture biologique, cela nous permet de préserver la nature afin d’avoir une récolte dans un état sanitaire irréprochable. Nous préconisons une lutte par le biai de la confusion sexuelle contre les vers de la grappe.


Ensuite lorsque toutes ces étapes ont été réalisées avec succès, vient le moment de vendanger les raisins à bonne maturité afin de travailler sur des arômes présents à ce stade. 
Nous vendangeons manuellement tous les vins rouges destinés à être embouteillés, afin de préserver les raisins entiers pour optimiser la quailité du produit final. Une vendange mécanique pour les vins blancs et rosés.

Egrappage, vinification traditionnelle, contrôle des températures :

  • environ 17°-18°C pour le blanc
  • environ 14°-15°C pour le rosé
  • 25° à 30°C pour les rouges

Débourbage pour les vins blancs et le rosé.

Vinification traditionnelle avec remontage journalier pour la cuvée August, environ 30-40 jours de cuvaison.
Pigeages pour les rouges haut de gamme, longue cuvaison de 40 à 70 jours suivant la cuvée, afin d’extraire couleur et arômes, et d'obtenir des vins ronds et gras en bouche avec des tanins soyeux, fondus.

Extraction des lies, élevage sur lies fines.

Au printemps suivant, filtration stérile pour le blanc et rosé, filtration très très légère pour les rouges, mise en bouteilles. Il est possible qu'un léger dépôt se fasse dans la bouteille, n'ayez crainte, ceci n'altère en rien la qualité ou la garde de nos vins. Au contraire une filtration trop agressive, lors de l'embouteillage, pourrait nuire au vin.

Le nouveau millésime est là, le rosé et le blanc sont prêts à boire. Reste à être un peu patient pour les cuvées haut de gamme rouges afin de laisser vieillir les vins.

Encore du travail pour les cuvées vieillies en barriques: 
bâtonnage journalier, pendant environ 80-90 jours, pour la cuvée L'Espérance et un total de 12 mois en barrique.                                                                   Pour la cuvée haut de gamme rouge 24 mois d'élevage.

Tous les vins sont enfin prêts pour enchanter vos tables.